La sculpture, un art plastique
Arts plastiques

La sculpture, un art plastique

La sculpture est probablement la forme d’art la plus visible et la plus connue y compris par des personnes qui disent ne pas s’y connaître en art.

Une de ses définitions est : activité artistique consistant à concevoir et réaliser des formes. Ces dernières peuvent être : en volume, en relief, en ronde-bosse dans le cas des statues, en haut ou en bas-relief. Il est aussi possible de produire une sculpture en réalisant un moulage, une soudure, un collage, un assemblage. La mot sculpture désigne simultanément l’œuvre créative et le processus de création.

Différence entre sculpture et moulage

Le terme sculpture provient de l’expression latine « sculpere ». Ce mot pouvant être traduit par l’expression « tailler ». Cette dernière action se réalise assez souvent dans la pierre.

Il est important de saisir la différence entre sculpture et modelage.

  • D’une part, une sculpture est toujours une œuvre d’art. En revanche, le modelage peut avoir des buts techniques très éloignés du monde de l’art. On en fait beaucoup dans le génie civil, le design, l’ingénierie. Il existe une dizaine de techniques de modelage.
  • D’autre part, le moulage peut servir de technique pour réaliser les formes d’où émergera une sculpture. C’est une des techniques pouvant être mise en œuvre par le sculpteur.

Origines de la sculpture

À l’époque romaine le mot « ymagier » désignait ce que nous appelons aujourd’hui la sculpture. Dans ce contexte, les sculpteurs travaillaient en équipe avec des responsabilités diverses. Certains se chargeant de dégrossir la pierre, d’autres d’entamer la taille permettant de faire émerger les petits détails. Il y avait aussi les plus expérimentés qui se chargeaient des finitions les plus raffinées. Tout ce travail se déroulait devant des apprentis tailleurs de pierre qui passaient des années à observer et apprendre.

Les grands chantiers des cathédrales ont eu lieu entre le XXe et le XVe siècle. Ils ont sublimé la taille de la pierre. Cette dernière a acquis une dimension sacrée et quasi-mystique.

Mais avant que l’humain puisse concevoir des outils lui permettant de tailler la pierre, il sculptait déjà. De nombreuses sculptures antiques nous sont parvenues. Elles ont été élaborées depuis les temps immémoriaux.

Les figurines sculptées les plus anciennes avaient souvent un rôle cérémoniel. Ces objets étaient parfois sacrés. D’autres fois, ils servaient à célébrer des cultes pour mettre en relation le visible et l’invisible.

Les premières matières que les êtres humains ont sculptées étaient de façon non exhaustive et par ordre chronologique : la terre, le bois, les os, la corne. Plus la technique a permis de réaliser des outils solides, plus il a été envisageable de sculpter des matériaux robustes.

Les progrès des corps de métiers périphériques ont aussi permis d’avoir des sculptures dont les finitions sont de plus en plus élaborées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *